Boucard en bronze au Championnat de France cadet !

Rendez-vous à Ceyrat ce week-end pour les meilleurs cadets français. En jeu, le titre de Champion de France ainsi que de possibles sélections en Equipe de France… Six judokas de l’ACS Peugeot Mulhouse ont fait le déplacement. Trois cadets 1e année, Diné Diop (-48kg), Noémie Coudert (-57kg) et Sana Boudemagh, et trois cadets 3e année, Victor Schoen (-60kg), Habibatou Diop (-48kg) et Erwan Boucard (-73kg).




Plus de 50 judokas engagés en -73kg, catégorie ou Erwan Boucard officie. Le jeune mulhousien outsider de la catégorie, après ses bons résultats lors des tournois nationaux de la saison, s’attend alors à une longue journée. Après un premier tour maîtrisé par le jeune Boucard, il retrouve au second tour le dijonnais Villaume. Un second combat beaucoup plus accroché. Il parviendra à passer cet écueil grâce à un shido (pénalité) et ainsi se qualifier pour les 1/8e de finale. Niveau de tableau qu’il ne parviendra pas à dépasser, défait par Metifiot, sociétaire du Dojo Romanais. Son tombeur arrivant en ½ finale, le lionceau Boucard est alors repêché et peut toujours rêver du bronze. Pour atteindre cet objectif, quatre combats à gagner. Un premier tour du tableau de repêchage gagné d’un shido, un second remporté par ippon après avoir marqué waza-ari, il se retrouve en finale de repêchage face au francilien Confiac. Un début de combat bien maitrisé par le mulhousien qui parvient à faire pénaliser à trois reprises son adversaire. Non satisfait de cela, Boucard marque un yuko puis un ippon lui permettant de combattre pour l’ultime rencontre permettant de décrocher la médaille de bronze. Opposé au niçois Rafano, Boucard maitrisé bien son entame de combat en écoutant les conseils avisés de son coach. Trois shido du côté Rafano, un seul pour Boucard. Alors qu’il aurait pu gérer la suite de son combat, Boucard parvient à faire tomber son ultime adversaire marquant ippon et s’octroyant la médaille de bronze ! Sa première au niveau national, une médaille qui en appellera surement d’autres…


En -48kg, deux sœurs mulhousiennes dans la même catégorie. Habibatou Diop l’aînée et sa cadette Diné. Venue à Cerat avec de hautes ambitions, Habibatou Diop chute en ¼ face une des grandes favorites de la catégorie, déjà championne de France junior et 5e des derniers Championnats du Monde cadet, la gardoise Boukli. Durant les minutes passées sur le tapis, Diop n’a pas réussi à trouver la solution face à cette redoutable adversaire. En repêchage elle chute de nouveau, d’entrée face à la médaillée de bronze nationale 2014, la roannaise Goby. La cadette des sœurs Diop gagne ses deux premiers combats avant d’échouer en 1/8e de finale puis en repêchage, un parcours intéressant pour la suite…
Dans les autres catégories, Noémie Coudert (-57kg), Sana Boudemagh (-70kg) et Victor Schoen terminent eux aussi non classés.




Entretien avec Erwan Boucard après sa médaille de bronze :

Comment as-tu vécu cette journée ?
Dès le matin j’avais de bonnes sensations, du jus, ce qui met tout de suite en confiance, pour une compétition qui était mon objectif depuis pas mal de temps…

Après ta défaite en 1/8e de finale, ce n’a pas été trop dur de repartir pour les repêchages ?
Dès le matin on sait que les repêchages font partis du jeu. Après la défaite j’ai tout de suite attendu les repêchages pour en découdre et aller chercher cette médaille.

C’est ta première médaille à ce niveau. Satisfait ?
Oui c’est une satisfaction mais ce n’est pas une fin en soi. Il ne faut pas s’arrêter sur une médaille. J’ai d’autres objectifs, à commencer par les prochains championnats de France junior pour lesquels je suis qualifié, je n’y vais pas pour faire de la figuration et pourquoi pas faire aussi bien que ce dimanche.