"France" Cadet J-1

Rendez-vous samedi et dimanche à Ceyrat pour nos six cadets qualifiés pour le Championnat de France Cadet. Qualifiés suite à leurs bons résultats à Saverne et à Epinal, ils défendront en Auvergne les couleurs mulhousiennes. 

Guillaume Crainich se confie avant de faire le déplacement à Ceyrat avec son groupe.



Tu amènes à Ceyrat un groupe de 6 judokas. Content de ce nombre ?

Qui ne le serait pas ! Nous sommes le club de la région (Alsace) qui en a qualifié le plus avec que des jeunes formés au club ! Je suis évidemment content, mais, oui il y a un "mais", je sais qu'on aurait pu en qualifier beaucoup plus, ce qui aurait été une performance encore plus impressionnante. Des petites erreurs de chacun font qu'ils sont six qualifiés, mais les autres auront quand même produit du bon judo, ce qui laisse entrevoir de jours meilleurs pour eux.


Quel est l'objectif global pour le groupe ?

Les six qualifiés ont leur chance pour cette compétition. Tout dépendra  de leurs état  de forme du jour, du tirage  au sort etc.. comme toujours dans le judo. Si le groupe pouvait revenir  avec une ou deux médailles et 2 ou 3 autres bien classés, je serai très satisfait. C'est un objectif ambitieux mais on se doit de l'être dans un club comme le nôtre.





Trois des qualifiés sont première année, quel sera leur objectif ?

L'objectif principal pour elles c'est d'emmagasiner un maximum d'expérience pour bien préparer leurs deux prochaines  saisons dans cette catégorie d'âge. Passer les tours les un après les autres pour continuer leur progression. Ce sont trois athlètes prometteuses, au fil des tours tout peut devenir possible... Mais surtout prendre du plaisir. 


Et pour les autres, pour qui c'est leur dernier Championnat national chez les cadets ?

C'est justement  chez les "troisième année" qu'on a le plus de chance d'accrocher un podium... Tout au long de l'année sur les différents  tournois nationaux ou internationaux ils furent placés, ou sur le podium, ce qui laisse envisager une belle journée pour eux lors de cette phase nationale.


C'est ta 2e année de responsable cadet, comment te sens tu à ce poste ?

Cela fait déjà quelques années que je suis les cadets, même sans en être le responsable. Maintenant ma mission  à pris plus d'ampleur. Vncenzo Carabetta s'occupe des cours, moi je suis présent pour m'occuper plus spécialement de ce groupe cadet. Pour ceux en structure, cela impose des déplacements réguliers à Strasbourg, où je me rends avec plaisir.

Cela demande d'être présent en dehors du tapis pour la gestion du poids et des régimes, ils sont dans un âge charnière dans leur évolution morphologique. Je suis là pour les écouter et les conseiller sur ce domaine aussi.
Et enfin le jour J, ma présence prend tout son sens pour leur donner les derniers détails techniques et tactiques et pour pour les aider face à certains adversaires contre lesquels ils peuvent rencontrer certains difficultés.

J'ai la chance d'avoir un super groupe avec de bons jeunes, ce qui rend  le travail facile et c'est que du bonheur !


Programme :
Samedi : Habi Diop (-48kg), Diné Diop (-48kg) et Victor Schoen (-60kg)


Dimanche : Noémie Coudert (-57kg), Sana Boudemagh (-70kg) et Erwan Boucard (-73kg)