Les juniors brillent

Effervescence ce dimanche au CSRA de Mulhouse ! L’ACS Peugeot Mulhouse organisait avec la Ligue d’Alsace de judo la ½ finale du Championnat de France Junior. Plus de 200 judokas du grand Est s’affrontent pour une qualification pour les Championnats de France Junior qui auront lieu mi-mai à Lyon.





Treize jeunes mulhousiens avaient pour ambition de rejoindre leur cinq coéquipières déjà qualifiées pour la phase nationale (Gwenaëlle Patin, Marine Giraud, Agathe Devitry, Fiona Gratton et Julia Tolofua).

Ouverture par les féminines dès 10h du matin. Du côté des mulhousiennes, Noémie Brochot assume son statut de favorite. Elle gagne ses deux combats de poule, puis sa ½ finale en quelques secondes et offre une revanche à Eloïse Beyrutier qu’elle a déjà battu en phase de poule. Une rencontre « pas toujours évident à aborder » nous confirme la jeune mulhousienne, « c’est une adversaire que je côtoie tous les jours à Strasbourg et l’affronter deux fois dans la même journée, ce n’est pas ce qui est de plus évident, même lorsqu’on a gagné le premier combat ». Nullement décontenancée par cette situation, Brochot parviendra à faire la différence et remporter sa catégorie avec maitrise. Chez les lourdes, Rania Bouchareb décroche sa qualification avec une médaille de bronze. En -63kg, Manon Simonin encore cadette, échoue à deux reprises, contre la future seconde puis contre la future troisième. Des combats qui lui apportent de l’expérience. Même constat pour la légère Habibatou Diop qui aurait pu espérer mieux mais repart avec deux défaites en poule qui lui ferment les portes du tableau final.




Avec deux qualifiées pour quatre engagées (dont trois cadettes), le bilan plutôt intéressant pour les féminines mulhousiennes. Charge par la suite aux masculins de continuer sur cette  voie. Une voie que prendra sans sourciller le -81kg Robin Leroy. Trois combats gagnés avec maitrise, l’envoient en finale face à une vieille connaissance, le lorrain Louis Chevillard. Deux judokas qui se connaissent parfaitement, gagnant à tour de rôle leurs oppositions au fil des années. Et sur cette finale, c’est le lorrain qui trouva la différence, faisant chutant le mulhousien à plusieurs reprises. Une médaille d’argent frustrante pour Leroy, mais l’essentiel (la qualification) est bien là ! Dans la même catégorie, pas de miracle pour Nathan Kalo, cadet combattant habituellement dans la catégorie inférieure, qui s’incline à deux reprises face à des judokas bien plus expérimentés que lui. 




Chez les mi-lourds, Robin Schmidt à cours d’entraînement ne fait pas mieux et ne parvient pas à se classer. Catégorie peut-être la plus relevée et la plus disputée chez les -73kg avec quatre judokas mulhousiens engagés. Missara et Izzo échouent dès le premier tour sans être repêchés. Ruddy Cendier termine lui septième, difficile pour lui de combattre avec un ménisque qui le handicape et peut l’empêcher de faire du judo. Une fin de saison tranquille pour lui, l’occasion de se soigner pour revenir plus fort la saison prochaine. C’est le cadet Erwan Boucard qui tirera son épingle du jeu dans cette catégorie. Trois combats gagnés avec autorité lui ouvrent les portes de la ½ finale face au champenois Théo Bernard, cinquième des derniers championnats de France cadet. Un sérieux client qui privera le jeune Boucard de la finale. Charge alors au jeune lion de remporter ses deux prochains combats pour aller chercher le sésame pour la phase national. Un premier combat gagné lui octroie la médaille de bronze. Mais dans le dernier combat pour la qualification, il échouera, manquant d’expérience face au franc-comtois Lambelin.
Notons les trois combats intéressants de Victor Schoen, lui aussi encore cadet, en -60kg, mais qui ne parviendra pas, lui non plus, à se classer.
Noémie Brochot, Rania Bouchareb et Robin Leroy rejoignent donc les cinq féminines déjà qualifiées. Un bilan plutôt intéressant pour leur entraîneur Vincenzo Carabetta.

Une journée réussie sur le plan sportif comme sur le plan de l’organisation. Un grand merci à tous les bénévoles et tous les partenaires qui ont œuvré pour faire de cette journée une journée accomplie.



Résultats complets :

Noémie Brochot (-52kg) : 1e, Robin Leroy (-81kg) : 2nd, Rania Bouchareb (+78kg) : 3e, Erwan Boucard (-73kg), Habibatou Diop (-48kg) : 5e, Ruddy Cendier (-73kg) ; 7e, Manon Simonin (-63kg), Victor Schoen (-66kg), Ales MIssara (-73kg), François Izzo (-73kg), Nathan Kalo (-81kg) et Robin Schmidt (-100kg) : NC

Album photo: https://picasaweb.google.com/108201153274633155543/12FinaleJunior