Championnat de France J-1

Entretien avec notre directeur technique Vincenzo Carabetta à cette veille des Championnats de France junior qui se déroule ce week-end au Palais des Sports de Lyon.


Huit judokas défendront les couleurs du club, quel est l’objectif global ?
L’objectif du groupe est de revenir avec plusieurs médailles. Au-delà de l’aspect quantitatif, j’attends aussi de l’engagement et du judo de la part des athlètes présents. Il y aura de la pression c’est évident pour ces athlètes qui sont dans la grande majorité en structure mais je souhaite qu’ils se lâchent et s’expriment pleinement.



Troisième du dernier championnat de France 1D, Julia Tolofua arrive en tant que favorite lors de ce championnat, la pression ne sera pas-t ’elle trop importante ?
C’est évident que vu sa saison elle doit aller chercher le titre. Cela permettra de confirmer sa progression depuis qu’elle est arrivé au club l’été dernier. Concernant la pression, je ne m’inquiète pas pour cela vu sa prestation lors du dernier Tournoi de Paris. Une compétition où elle a réalisé une très bonne prestation alors que la pression est maximale lors d’un tel évènement.


Agathe Devitry monte en puissance cette saison comme l’atteste lors de sa récente sélection en équipe de France junior, quelles sont ses ambitions ?
Agathe réalise une très grosse saison, elle a bien appréhendé son changement de catégorie. Elle combat dans une catégorie relevée et disputée mais elle a toutes les compétences pour aller loin de la compétiton.
Sur le même principe, Marine Giraud change elle aussi de catégorie et est toujours sérieuse en compétition et réalise une bonne préparation. En bronze la saison passée en -57kg, à elle de montrer ce qu’elle sait faire en -63kg. Quant à Noémie Brochot, le passage en junior peut parfois être difficile mais elle a déjà participé à ces championnats la saison passée, ainsi je n’ai pas trop d’inquiétude concernant le fait qu’elle performe ce week-end.


Trois cadets participent à ce championnat de France junior, quel est leur objectif ?
Ces jeunes viennent pour emmagasiner de l’expérience. Lors d’une journée de compétition, suivant le tirage au sort et la forme du jour tout peut-être envisageable. Il y a il est vrai beaucoup de différence entre des cadets 3e année et des juniors 3e année, à eux de ne pas avoir de regrets en partant de Lyon. Je pense tout particulièrement à Erwan Boucard qui a terminé en bronze chez les cadets il y a quelques semaines, tout feu tout flamme et avec sa confiance il peut tirer son épingle du jeu.


Après cette compétition la saison est-elle terminée pour ces athlètes ?
Non, il y a des sélections en Equipe de France à aller chercher pour les prochains championnats d’Europe et Monde junior. Et pour les autres c’est aussi l’occasion de se montrer aux sélectionneurs du staff tricolore pour le futur.