Peugeot Mulhouse et le JC Baldersheim s'associent

A partir de la rentrée, le Judo Club Baldersheim et notre club s'associent. Pour vous présentez plus en détails le projet, voici une interview croisée de notre président ainsi que du président du JC Baldersheim.


Christian: Pourquoi avoir émis la volonté de rejoindre l'ACSPCM ? 

Nous voulions sortir de l'ACL Baldersheim, face à la difficulté de réunir assez de forces vives pour créer une nouvelle entité, il nous a semblé plus judicieux de rejoindre un club déjà existant. J’ai travaillé chez Peugeot pendant 40 ans et j’étais présent lors de la création de la section judo de l'ACSPCM en 1969, je connais ses responsables d’où l’opportunité de rejoindre ce grand club.

Didier: Quel a été ta première réaction quand  Christian est venu vers toi ?
Originaire du village de Baldersheim, je ne pouvais que me réjouir de ce rapprochement. Les deux clubs ont a y gagner, pour aider la structure à encore plus grandir et proposer le judo au plus grand nombre.
Qu'attendez-vous de ce rapprochement ? 


Christian: Après 30 ans sous ma tutelle, des difficultés physiques grandissantes, la fatigue, l'âge, il est urgent d’apporter du sang neuf à ce club très intéressant. Ce rapprochement permettra cela. En effet le club mulhousien compte déjà plus de 200 licenciés, ce qui permettra de proposer de nouvelle opportunités à nos jeunes de Baldersheim.

Didier: Je pense qu'à chaque fois que deux clubs se rapprochent, ils partagent ensemble une dynamique, des personnes et des compétences, sans compter leur passion commune. De nos jours, c'est important de travailler ensemble, nous sommes ainsi plus fort et plus réactif.
De surcroît, le club de Baldersheim travaille sur un créneau que nous connaissons aussi -le judo convivialité-. Nous ne serons pas de trop à travailler tous ensemble. Car à Peugeot Mulhouse, nous ne faisons pas que du haut niveau, nous accompagnons chaque judoka dans son parcours qu'il soit compétiteur ou non.

Christian: Tu as créé le club il y a plusieurs dizaines d'années, la décision de se rapprocher comme cela de Peugeot Mulhouse n'a pas été trop difficile à prendre ? 


Pendant 28 ans le judo était heureux de faire partie de la grand famille de l'ACL Baldersheim et nous ne rencontrions aucun problème de fonctionnement. Depuis deux ans et le changement de président et les problèmes sont apparus ce qui nous a poussé à quitter l'association. Connaissant Didier BERKATI, ayant eu son fils comme élève, le rapprochement a été facile et nos idées et souhaits sur la suite à donner pour le club de Baldersheim étaient identiques. Avec ce rapprochement, le judo pourra continuer d'exister à Baldersheim et c'est le plus important !

Quels sont les objectifs maintenant pour le dojo de Baldersheim ? 

Christian: A court et moyen terme, toujours le même : favoriser la pratique du judo à Baldersheim de 4 ans jusqu'à ... . Accompagner les jeunes dans leur démarche de judoka, que ce soit pour faire de la compétition ou juste pour le plaisir de s'entraîner le soir après l'école. Pour les adultes c'est la même chose, le plaisir de se retrouver entre amis après de rudes journées de travail mais aussi permettre à ceux qui le désirent d’évoluer dans la compétition, le kata et jujitsu. Ce rapprochement avec Peugeot Mulhouse permettra d’amener à Baldersheim: plus d’adeptes de notre art martial ainsi que des professeurs de haut niveau. Sur le long terme ... faire en sorte que le club continue de grandir.

 Didier: Le judo de Baldersheim continuera ses activités et son principe de fonctionnement ne bougera pas d'un "iota". Christian connait bien la maison et sait ce qui est bon pour le club: je m'appuierai sur lui pour avancer avec lui et le club. Nous sommes là en appuie pour permettre au dojo de Baldersheim de continuer dans sa voie.

Didier, le club ouvre aussi un Dojo à la Milhusina, peux-tu nous en parler ?


Effectivement, le club ouvre également ses portes à la Milhusina dès la rentrée 2016. L'idée est assez simple: nous avons répondu à une demande de la Mairie sur la mise à disposition d'une salle et d'un tapis de judo. Cela rejoignant notre envie de proposer du judo dans de nouveaux quartiers.
Ayant la chance d'avoir une équipe engagée et prête à le faire, nous nous sommes lancés. C'est un nouveau défi, particulièrement difficile à relever parce qu'il faut tout créer: une ambiance, faire une grosse promotion dans le quartier de la Milhusina pour les informer que nous démarrerons à la rentrée 2016 (distribution de flyer), et rencontrer des parents, mettre en place une organisation, bref créer ....
En réalité, nous ne démarrons pas de rien puisque cette année déjà nous avons proposé des cours pour un public particulier: des jeunes en situation d'obésité. Notre partenariat avec le réseau Réppop et Thomas Le Corre, coordinateur en activités physiques adaptées, et également judoka ceinture noire de judo, nous aura permis de proposer cette activité ludique et enrichissante autour du judo.
Des parents du quartier ont déjà indiqué qu'ils seraient intéressés par l'activité et qu'ils ne manqueront pas de proposer l'activité judo à leur enfants dès la rentrée. Je reste très confiant car la proposition d'activité sportive telle que le judo dans ce quartier de la ville de Mulhouse semble s'inscrire judicieusement. Rendez-vous à la rentrée.