Les jeunes mulhousiens règnent sur le Grand Est !

Les meilleurs jeunes judokas de la nouvelle région “Grand Est” avaient rendez-vous ce week-end à St Avold. Au programme, championnat du Grand Est par équipe cadet et junior. L’ACS Peugeot CItroën Mulhouse Judo présentait une équipe cadette masculine, une équipe cadette féminine et une équipe junior masculine. L’équipe junior féminine est déjà qualifiée pour la phase nationale suite à sa médaille 
de bronze obtenue la saison dernière au championnat de France.





Champion d’Alsace la semaine dernière les 
cadets mulhousiens en alliance avec le JC Wissembourg et 
l'Espérance 1893, arrivent en Lorraine dans une position de favori. Emmenés par Boucard 
(3e du Championnat de France Cadet en -73kg) et Belkahla (Champion de France Cadet en -55kg), l’équipe mulhousienne entame le championnat de la meilleure des manières en 
remportant ses deux premiers combats de poule face au Cercle Aubois et à l'OFPND. Des victoires expéditives 5-0. De quoi gonfler à bloc les protégés de Guillaume Crainich.
En ½ finale, ils retrouvent les AM du Pays de Mossig. Un adversaire qu’ils avaient déjà écarté au même stade lors du dernier championnat d'Alsace. Une entame parfaite avec une victoire du -66kg Calderara qui met son équipe sur les bons rails. Boucard en -73kg perd face à un redoutable 
adversaire. Une défaite qui n’empêchera par Tyburn de gagner chez les lourds avant que Belkahla remporte le point décisif et envoit son équipe en finale. Une finale qui verra affronter les jeunes mulhousiens aux judokas du Sporting Marnaval Saint Dizier. Une finale attendue. Une finale qui commencera par une défaite de Calderara en -66kg. 
Ce sera la seule défaite des alsaciens lors de cette finale. En effet les quatre autres combattants gagneront leur combat permettant à Peugeot Mulhouse de remporte 4-1 cette finale. Leur responsable Guillaume Crainich se confie en fin de journée: “La qualification était l’objectif premier, le titre le second. On fait une belle journée grâce il faut le noter à notre alliance avec l'Espérance 1893 et le JC Wissembourg”. Une victoire qui peut permettre aux lionceaux mulhousiens d’avoir des ambitions lors 
de la phase nationale, “l’équipe masculine a pour objectif d’aller chercher une place parmi 
les sept meilleurs françaises”.




Dans le même temps, les cadettes obtiennent elles aussi leur qualification pour la phase nationale en rapportant de Saint Avold une précieuse médaille de bronze. Une semaine après leur médaille obtenue 
au Championnat d’Alsace, les féminines de Peugeot Mulhouse se retrouvent dans une poule avec le 
Dojo Altkirch, le Sporting Marnaval, Metz judo et le Cercle Nanceien. 
La -48kg H. Diop se remettant tout juste d’une blessure, l’équipe mulhousienne se voit contrainte de présenter que quatre combattante sur les tapis lorrains. La première rencontre est sans appel avec une victoire 4-1 face à leurs homologues nancéiennes, les quatre combattantes mulhousiennes remportant leur combat. La seconde rencontre ne tournera pas à l’avantage des haut-rhinoises face aux favorites champenoises de Marnaval St Dizier. Une défaite qui n’empêchera pas une victoire face à Metz judo, une victoire là aussi sans appel 
sur le score de 4-1. La dernière rencontre oppose alors le Dojo Altkirch et Peugeot Mulhouse. Une rencontre pour aller chercher la médaille d’argent. Deux victoires de chaque côté, Coudert et Simonin l’emportant, la victoire revient alors aux sundgauviennes du fait de l’absence de combattante mulhousienne en -48kg. Ce sera donc le bronze pour les mulhousiennes,  “une belle performance” pour leur entraîneur Guillaume Crainich, “avec un trou en -48kg, revenir avec le bronze est encourageant pour la suite”. La suite étant le Championnat de France dans trois semaines où Habibatou Diop devrait faire son retour dans l’équipe mulhousienne… Une équipe encore jeune qui ira à Paris pour continuer son apprentissage nous explique leur entraîneur.


Les cadets mulhousiens en or les cadettes en bronze, les juniors féminines déjà qualifiées pour la phase nationale, il ne restait alors qu’aux juniors masculins de Peugeot Mulhouse, d’aller chercher saqualification. Une journée qui commence parfaitement pour les jeunes lions mulhousiens. Une victoire 4-1 contre le JC Juniville puis 5-0 contre Judo Reims Métropole envoient les sociétaires de Peugeot Mulhouse en ½ finale et indirectement au championnat de France. La qualification étant alors en poche, charge à eux d’aller chercher le titre. Ils retrouvent en ½ finale les lorrains de l’OFPND. Seulement trois combattants du côté lorrain. Un seul combat à gagner pour les mulhousiens. Défaite de Schoen en -60kg, puis de Patricio en -66kg… Tout repose alors sur les épaules de Boucard en -73kg. 
Une défaite et s’en est fini des ambitions de titre du côté mulhousien. Mais Boucard, encore cadet, assume et remporte le combat et envoit son équipe en finale. Le Dojo Rémois se retrouve face aux valeureux mulhousiens. Une fois n’est pas coutume, les lourds entament les débats et Simon Munch est défait.. 0-1. Chez les légers le cadet Schoen se fait surprendre et est mené d’un yuko jusqu’à 20 secondes de la fin du combat, assez de temps pour lui de marquer waza-ari sur un magnifique kata-guruma. “La compétition des cadets la veille a transformé Victor ce dimanche” nous rapporte Vincenzo Carabetta, directeur technique du club. Avec cette victoire, Peugeot Mulhouse égalise… 1-1. Le jeune Patricio apporte alors le second point et celui de la victoire puisqu’ils n’ont aucun combattant en -73kg. Leroy est par la suite défait en -81kg, une défaite qui n’a comme valeur que celle de donner le score final 3-2. 
Une victoire finale qui satisfait pleinement leur entraîneur VIncenzo Carabetta “c’est un joli doublé 
après la victoire des cadets la veille… Quatre équipes au Championnat de France, c’est beau”.
En effet, les cadets et juniors se retrouveront dans trois semaines à Paris pour les Championnats de France par équipe. Une performance à noter car rare dans le monde du judo et signe de la bonne vitalité et de la formation performante 
du judo mulhousien.




Composition équipe cadet M: Yacoub Belkahla (-55kg  Esperance 1893), Victor Schoen et 
Dylann Staszak (-60kg), Guillaume Calderara (-66Kg), Erwan Boucard et Nathan Kalo (-73kg), 
William Tyburn (+73kg - JC Wissembourg)

Composition équipe cadet F: Diné Diop (-52kg), Noémie Coudert (-57kg), Manon Simonin (-63kg), 
Rania Bouchareb et Ambre Zaeppfel (+63kg)

Composition équipe junior M: Victor Schoen (-60kg), Tristan Patricio 
(-66kg - JC Krautergersheim), Erwan Boucard et Ales Missara (-73kg), Alex Leroy (-81kg), Simon Munch (+81kg)