Melodie Vaugarny en verve

Deux semaines après sa prestation encourageante au Tournoi de Paris, le staff tricolore faisait une nouvelle fois confiance à la légère mulhousienne, Mélodie Vaugarny. Cette fois ci, direction Düsseldorf pour le Grand Prix d’Allemagne. Un tournoi parmi les plus difficiles du circuit, une occasion de briller au plus haut niveau international pour l’alsacienne d’adoption.

En effet, au club de Peugeot Mulhouse depuis 2014, la mulhousienne est en constante progression. Troisième du dernier championnat de France en 2016, elle se rend en Allemagne avec la ferme ambition de montrer l’étendu de son talent à l’international. Un premier tour abordé avec fougue par Vaugarny face à la roumaine Dumitru, vice-championne de Roumanie. Menée durant la première minute de combat, Vaugarny parvient à renverser la tendance pour s’imposer au terme des quatre minutes de combat. Un second tour qui s’annonce plus difficile sur le papier. En effet, face à elle, une habituée du circuit mondial, la guinéenne César, multiple championne d’Afrique de la catégorie et plusieurs fois médaillées sur les tournois internationaux. La trentenaire tient la dragée haute à la mulhousienne qui parviendra malgré tout à s’imposer d’un waza-ari. Une victoire qui la propulse en ¼ de finale face à l’israélienne Minsker. Une redoutable adversaire, championne d’Europe moins de 23 ans, qui donne du fil à retordre à l’alsacienne. Un combat qui tournera à l’avantage de Minsker qui s’impose sur immobilisation au sol, judokate qui terminera sur le podium en fin de journée.



Non décontenancée par cette défaite en ¼ de finale, Mélodie Vaugarny s’oriente vers les repêchages avec une envie de médaille certaine. Pour cela, un premier combat à gagner face à l’israélienne Rishony. Une victoire maitrisée sur la championne d’Israël. Place alors à l’ultime combat pour aller décrocher une médaille de bronze. Mais s’oppose à elle, sa plus redoutable adversaire de la journée, la médaillée de bronze du dernier championnat d’Europe, la roumaine Ungureanu. Un combat qui permet à Vaugarny de s’étalonner face une adversaire réputée. Une rencontre qui n’ira pas à son terme, la française ne trouvant pas la solution face à la 10éme mondiale. Une défaite pour la jeune mulhousienne qui termine cinquième de ce Grand Prix et qui remonte par la même occasion à la 40éme place mondiale.


Une compétition qui confirme le potentiel de Mélodie Vaugarny et qui atteste de sa progression après sa médaille nationale et sa prometteuse sortie au Tournoi de Paris. Prochain rendez-vous pour elle et son équipe, le championnat de France par équipe, le samedi 11 mars à Marseille.