Onze mulhousiens aux France 1D !

Rendez-vous à Méze, Saint Dié les Vosges et Besançon pour la dernière étape avant le championnat de France 1D. Objectif pour chacun des combattants, terminer à l’une des trois premières places pour valider son ticket pour la phase nationale qui se déroulera au mois de novembre prochain. A ce jeu là, les sociétaires de l’ACS Peugeot Mulhouse ont fait fort avec six qualifications, certaines attendues d’autres un peu moins…


Direction Mèze dans le sud-ouest pour la mi-lourde Fiona Gratton, originaire de la région. Une véritable démonstration de force pour celle qui revient de blessure. En effet, quatre combat, quatre victoires, quatre ippon. C’est ce qu’on appelle un véritable parcours de santé pour l’ancienne vice-championne de France junior qui, si son corps le laisse tranquille, sera à suivre la saison prochaine. Les autres féminines avaient elles rendez-vous à St Dié les Vosges et là, carton (presque) plein pour les sociétaires de l’ACS Peugeot-Citroën Mulhouse avec trois qualification sur quatre. Lisa Marchese et Jocelyne Mendy se qualifient avec respectivement, une médaille d’or et une médaille d’argent, Mendy ne s’inclinant qu’en finale face à l’orléanaise Maelle Di Cintio championne de France 1D 2014 et qui revient de blessure. La surprise du jour vient de Rania Bocuhareb, toute jeune junior qui s’entraîne toute l’année au dojo de Bourtzwiller. Après deus belles victoires en poule, la jeune protégée de Vincenzo Carabetta s’incline en ½ finale face à la future vainqueur et en bronze lors du dernier championnat de France junior, Emma Saudrais. Nullement décontenancée par cette défaite, elle retrouvera tout son courage en place de barrage face à Diane Pierre-Charles du JC Kaysesberg, une adversaire qu’elle connaît parfaitement et qu’elle parviendra à écarter pour aller chercher sa première qualification pour le championnat de France 1D alors qu’elle n’est que junior première année. Une performance majuscule pour ce pur produit du judo mulhousien et qui démontre année après année son courage et son abnégation.


Quant aux masculins, ils ne sont pas en restes. En effet de belles victoires, des médailles et des qualifications. Première fois en 1ére division pour Guillaume Crainich, l’entraîneur des cadets qui a repris sa casquette de compétiteur à Besançon pour aller chercher sa qualification en première division chez les lourds. Deux belles victoires par ippon sur Tichy et Lecestre l’envoient en ½ finale face au lorrain Clause, contre qui il s’incline non sans démériter, ce dernier étant le futur vainqueur de la journée. Pour se qualifier, il lui restera alors à gagner les deux prochains combats ce qu’il fera avec panache face au francilien Chaouane puis face au sociétaire de l’AJBD2125 Auroux. Une première qualification au plus haut niveau national pour cet athlète de 32 ans qui n’a lâché à aucun moment face aux différentes blessures qui ont jalonné sa carrière. 



Retour en première division pour Marc Maeder qui après un an en Australie pour un voyage linguistique, revient en former en ce début 2017 an allant décrocher une belle médaille d’argent à Besançon. Une parcours parfait jusqu’en finale ou il s’inclinera face au médaillé de France junior 2016, le sociétaire de l’OM Judo Damien Santelia. Une défaite au terme d’une finale époustouflante avec pas moins de 5 waza-ari de marqués durant cette rencontre. Deux masculins qualifiés pour le plus haut niveau national, ce qui procure une réelle satisfaction pour leur entraîneur Vincenzo Carabetta. Notons aussi les belles troisièmes places de Flavien Desmonières (+100kg), Habibatou Dipo (-52kg) et Erwan Boucard (-73kg), des judokas médaillés mais non qualifiés car ayant échoués lors de leur ultime combat pour la qualification.



Ces cinq qualifications s’ajoutent aux mulhousiennes déjà qualifiées ce qui porte le nombre représentants de l’ACS Peugeot Mulhouse au Championnat de France 1D à onze. Un chiffre plus que satisfaisant pour un groupe féminin jeune et des masculins qui ont soif de victoires.


Qualifiés pour les championnats de France 1D : Mélodie Vaugarny (-48kg), Noémie Brochot (-52kg), Lisa Marchese (-57kg), Marine Giraud (-63kg), Jocelyne Mendy (-63kg), Agathe Devitry (-70kg), Fiona Gratton (-78kg), Rania Bouchareb (+78kg), Julia Tolofua (+78kg), Marc Maeder (-81kg) et Guillaume Crainich (+100kg)